Lacs de Cambalès - 2342 m - et d'Opale - 2320 m
Randonnée réalisée la dernière fois le 6 septembre 2002

Difficultés
Aucune en été, pour un randonneur correctement équipé.

Informations générales
Départ : Parking du Pont d'Espagne (1459 m), en vallée de Cauterets
tarif 2012 : 5,5€ pour 1 à 12h, 8€ au delà (le tarif pour 1h semble avoir disparu... voir sur le site de Cauterets pour tous les détails).
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige
Cartes IGN Top 25 1647 OT "Vignemale"
Horaire : 3h45 pour le grand lac de Cambalès
Ajouter un vingtaine de minutes pour le grand lac d'Opale.
Dénivellation : Environ 950 m environ, pour 22/23 km au total.

Du Pont d'espagne (1459 m) au refuge Wallon (1865 m) - 7,5 km - 2h00/2h15
Cliquez ici pour cette partie du trajet...



En sens inverse, à la descente, il faudra compter environ 1h45 pour rejoindre le parking du Pont d'Espagne

Du refuge Wallon (1865 m) au grand lac de Cambalès (2342 m) - 1h30 arrêts compris - 4 km
Passer devant la terrasse du refuge (sans descendre au bord du gave) et monter à l'Ouest, sous les premiers arbres de la forêt qui tapisse le flanc de la Cardinquère.
Le chemin, encombré de cailloux et qui hésite parfois entre plusieurs raccourcis, est le même que celui qui monte aux lacs Nère et du Pourtet.

On arrive en 25 minutes au petit plateau de Pé det Malh (2053 m), où le chemin bifurque :

  • au Nord (à droite) vers le lac Nère
  • à l'Ouest vers le Cambalès (on traverse le ruisseau vers la gauche)
  • 5 minutes plus tard, on traverse le gave de Cambalès, au pied d'une jolie cascade.

    1200 x 405 (210 K)

    517 x 768 (181 K)
    Le chemin monte ensuite en lacets pour s'élever et passer à droite d'un petit promontoire rocheux (environ 15 minutes de Pé-det-Malh), précédent un replat où l'on remarque plusieurs cairns : c'est dans cette cuvette, sur la gauche, que prend le sentier montant directement aux lacs d'Opale (sentier que nous avons emprunté à la descente).
    Nous continuons sur le sentier principal pour déboucher sur un joli petit plateau tout en longueur, parcouru par le gave, et où l'on voit parfois des isards.
    (2222 m - 0h55 du refuge, 3h10 au total, arrêts compris).

    768 x 517 (159 K)
    Quelques minutes plus tard, on traverse le gave vers la droite.
    Si on ne traverse pas, mais qu'on oblique au Sud (gauche), on traverse un petit plateau, marécageux par endroits, pour arriver à une mare où une sente nous amène sur le chemin descendant directement des lacs d'Opale, et dont je parlerai plus loin.
    On franchit à nouveau le gave après 5 minutes, à l'approche du premier lac de Cambalès. On s'élève un peu pour parvenir entre les deux premiers lacs de Cambalès, et l'on traverse encore le gave pour parvenir immédiatement au déversoir du grand lac de Cambalès (2342 m - 3h45 au total, arrêts compris)

    768 x 576 (196 K)

    768 x 504 (163 K)

    768 x 576 (149 K)

    Du grand lac de Cambalès (2342 m) aux lacs d'Opale (2320 m) - 0h20 environ
    On traverse le déversoir du grand lac de Cambalès vers la gauche (en direction de l'Arraillous) et l'on suit les cairns qui montent au S.O. pour aboutir à une sorte de petit col (à droite d'un mamelon, et au pied du ressaut de la crête de Cambales) d'où l'on domine le grand lac d'Opale (dont la couleur laiteuse lui a aussi valu le surnom de "lac pernod")
    (10 minutes).

    On retourne alors à l'Est pour arriver très vite à un autre petit col (où aboutissent également certains cairns venant du lac de Cambalès) pour commencer la descente, en traversée au dessus du lac d'Opale, jusqu'à son déversoir.
    (20 minutes environ).


    768 x 504 (152 K)

    Retour au refuge Wallon 1h20
    De l'extrêmité Est du grand lac d'Opale, on descend au milieu des éboulis (cairns) en appuyant sur la gauche, vers le petit lac, que l'on atteint en 5 minutes, et que l'on contourne par la gauche.
    Des cairns partent alors très à gauche (Nord) à flanc de ressaut, pour rejoindre au plus tôt le chemin des lacs de Cambalès.
    Mais il y plus intéressant : d'autres cairns descendent vers l'Est, sous le petit lac d'Opale (dont on traverse le déversoir), en direction d'un minuscule laquet, que l'on contourne par la droite pour aller en traverser le déversoir.

    Un chemin plonge alors dans un petit vallon sauvage, en restant sur la gauche du gave, irrégulier et parfois raide.


    576 x 768 (198 K)

    768 x 510 (109 K)
    On atteint assez vite le fond du vallon, passant entre les myrtilliers, où le sentier appuie à gauche et rejoint finalement celui du Cambalès, au niveau d'une petite cuvette (remarquer les cairns qui marquent la bifurcation, si vous comptez le prendre dans l'autre sens).
    (0h45 depuis le grand lac d'Opale, arrêts compris).

    On rejoint ensuite le plateau de Pé det Malh (1h05, arrêts compris), puis le refuge Wallon
    (1h20, arrêts compris, depuis le grand lac d'Opale).


    Le col de Cambalès (2707 m)
    J'y suis allé plusieurs fois au début des années 80, dont la dernière, en juillet 1985, en remontant du port de la Peyre St Martin.

    768 x 500 (157 K)

    510 x 768 (139 K)
    C'est un petit col assez étroit qui ne présente d'autre difficulté, en été, que la traversée possible d'un névé (même assez tard dans la saison) peu pentu, juste avant l'arrivée.

    Le chemin reste sur la droite du grand lac de Cambalès (on ne traverse donc pas le déversoir) et permet de découvrir la quasi-totalité des lacs de Cambalès
    Compter 1h15 depuis le grand lac, pour pouvoir profiter de la très belle vue sur le Balaïtous, tout proche.