Le Céciré - 2401 m
hourquette des Hounts-secs - 2267 m
Le shéma de la randonnée
Randonnée réalisée la dernière fois le 7 Août 2010 pour le sommet, et début juin 2000 pour la hourquette.
Sommet d'altitude assez modeste et d'accès rapide, le Céciré est un excellent belvédère sur les 3000 de Luchon et le panorama mérite amplement une ascension.

La randonnée se déroule sur le GR 10 (sauf pour la portion entre le col de la Coume de Bourg et le sommet), dont on suivra le balisage blancrouge.


Difficultés
Le sentier chemine pendant une heure à flanc de raides pentes herbeuses. Déjà délicates en temps normal en raison de leur raideur, ces pentes se transforment des patinoires par temps de pluie, et rien n'y arrêterait une chute. Ne vous aventurez donc pas hors du sentier dans cette portion.
En début de saison, la neige en rend sans doute la traversée assez dangereuse.

Informations générales
Départ : Parking de Superbagnères (1786 m), en vallée de Luchon.
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige.
Horaire : 2h15 du parking au sommet
2h15 de plus pour l'aller-retour à la hourquette des hounts secs.
Dénivellation : 650 m pour le céciré, et environ 6 km de distance (aller).
Ajouter une dénivellation de 400 m environ et 6 km pour l'aller-retour à la hourquette.

L'ascension
De l'entrée de Superbagnères, on rejoint au Sud la croupe qui domine la vallée du Lis pour emprunter, à droite de la route, la large piste qui oblique rapidement vers l'Ouest en direction du Céciré. La vue est déjà magnifique sur la vallée, fermée par le cirque des Crabioules.

1576 x 500 (290 K)
Après 30 à 35 minutes, le chemin quitte la croupe au niveau d'un poteau EDF et descend légèrement sur la gauche pour progresser au dessus de la vallée du Lis, à flanc de raides pentes herbeuses tapissées de jonquilles en Mai et d'oeuillets en été.

576 x 768 (141 K)
Rapidement, l'entrée d'un vallon se dessine en contrebas du sentier, cachant progressivement le fond de la vallée. On rejoint ce vallon sous le col de la Coume de Bourg (2272 m) pour parvenir, en 1h45, à un petit replat, quelques dizaines de mètres sous le col.

768 x 576 (87 K)

768 x 576 (170 K)

1486 x 450 (199 K)
Tout près, un tuyau émerge du sol et une source verse un mince filet d'eau.
On peut rejoindre le col pour prendre la sente débonnaire qui part vers le sommet, où l'éviter en empruntant le raccourci qui bifurque à droite. On atteint le Céciré sans problème en 25 minutes depuis le col, soit 2h15 au total, arrêts compris.

2199 x 500 (382 K)

1099 x 450 (137 K)

Vers la hourquette des Hounts-secs - 2267 m
Du sommet du Céciré, on redescend en 15 minutes au col de la Coume de Bourg. Le chemin descend d'une centaine de mètres en larges lacets avant de suivre, sous les crêtes déchiquetées, le fond d'un petit cirque rocailleux. Il se redresse pour surmonter un petit ressaut boisé, de l'autre côté duquel il redescend pour gagner le fond d'un second cirque, au bout duquel il remonte pour gagner finalement la crête qui domine le lac d'Oo, à la hourquette des Hounts Secs - 2267 m - 1h05.