pic de L'Entécade (ou tuc dera Entecada) - 2272 m
Le shéma de la randonnée
Randonnée réalisée le 16 août 2017, relativement courte et facile au départ de l'Hospice de France, pour ce joli sommet situé en Espagne. Le chemin traverse les estives aux longues pentes herbeuses, dans une ambiance très pastorale, et le sommet offre une vue étendue, notamment sur l'Aneto.

On pourra prolonger la randonnée en poursuivant, depuis le sommet, à l'Ouest puis au Nord par les crêtes (croupes serait plus juste) et les pics de Pouylané (ou Roumingaou - 2219 m) et Campsaure (2141 m) avant de redescendre sur l'Hospice de France.


Difficultés
Aucune de difficulté notable en l'absence de neige.

Informations générales
Départ : Parking de l'hospice de France (1385 m), en vallée de Luchon.
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige.
Carte IGN Top 25 1848 OT "Bagnères-de-Luchon".
Horaire : 2h00 de l'Hospice au sommet, sans les arrêts
Dénivellation : 890 m environ, pour 12 km de distance.

Du parking (1385 m) au sommet (2272 m) - 2h00 sans les arrêts.
Du parking, on rejoint l'hospice de France et l'on poursuit au S.E. par le large chemin qui s'engage dans la forêt.
On trouve, après quelques minutes, une bifurcation : prendre à gauche (Est) pour monter en lacets dans la forêt (l'autre chemin poursuit au fond de la vallée, vers la cabane du Pesson). Encore un vingtaine de minutes, et les arbres se font plus clairsemés. Le chemin devient un peu plus étroit et les lacets se poursuivent dans la pente fleurie. 10 minutes de plus et l'on passe près de la fontaine rouge, source s'écoulant dans un bachal (mais je pense que le terme est plutôt savoyard). Encore quelques minutes et l'on arrive à une clotûre, que l'on franchit pour déboucher sur le plateau (1720 m env., 0h45 depuis l'Hospice de France).

1404 x 550 (186 K)
On poursuit vers l'Est en direction du pic de Pouylané, pour trouver presque tout de suite une nouvelle bifurcation (panneau) : continuer tout droit vers l'Est et l'Entécade (la branche de droite part au S.E. vers les pas de la Montjoie et de l'Escalette). On rattrape bientôt la large piste qui vient des cabanes de Campsaure et Roumingaou, au N.O., et qui oblique ici vers l'Est pour rejoindre celle d'Arra et la Flache de Roumingaou.
On progresse ainsi sans peine vers une ouverture entre les pics de Pouylané (à gauche) et de Ribesautes (à droite). Le terrain se fait plus moutonné et la piste serpente entre les mamelons herbeux, s'engageant dans un petit défilé, que traverse la frontière (1862 m) et où l'on trouve une barrière à bétail (1h05 depuis l'Hospice de France). La piste décrit une épingle et se rapproche de la Flache de Roumingaou, étang peu profond qui dort dans une petite cuvette cachée à gauche, au pied du pic de Pouylané, et que l'on pourrait passer sans le voir, car le défilé s'ouvre alors sur un vaste plateau où l'on découvre, en avant à gauche, la cabane d'Arra (1940 m), à laquelle on parvient en (1h15 depuis l'Hospice de France, sans les arrêts).

1076 x 550 (207 K)

1231 x 550 (215 K)
On passe devant la cabane pour poursuivre notre montée entre les mamelons herbeux. On trouve plusieurs sentes, mais nous avançons globalement en direction du S.E., vers le coth de Poilaner (ou col de Pouylané - 2006 m), large ouverture entre le pic de Ribesautes, à droite (S.), et la crête Sud de l'Entécade, à gauche (N.). Le sommet de l'Entécade, invisible jusque là, se dévoile à gauche, au N.E., et l'on pourrait en rejoindre le chemin sans passer au col. Mais ce dernier est vraiment tout proche et nous l'atteignons en 1h25.

1024 x 683 (238 K)

1478 x 550 (297 K)
A partir de là, le chemin évident monte au N.E. sur la croupe herbeuse, passant à droite de l'étang de Poriaca, ou légèrement en contrebas à gauche (plusieurs sentes), avant de traverser sur le versant Ouest du pic, et de remonter à un petit col, tout juste à gauche du sommet de l'Entecade. On passe alors sur le versant Nord, où le sentier gagne le sommet en 3 minutes.
Sommet de l'Entécade, 2272 m, 2h00 depuis l'Hospice de France (sans les arrêts).

2814 x 550 (417 K)

A la descente...
Du sommet, nous avons regagné le petit col, puis poursuivi ves l'Ouest sur la croupe, en direction du pic de Pouylané. Contournant la petite éminence cotée 2245, on atteint un col plus large (2188 m) au pied du cap de Poilaner. Mais les nuages commençant à monter, nous sommes finalement redescendus par une trace, assez raide au début, en direction des étangs qui émaillent les estives, au pied de l'Entécade, pour regagner la cabane d'Arra et l'itinéraire déjà emprunté à la montée.