Le pic d'Estaragne - 3006 m
Le shéma de la randonnée
Randonnée réalisée le dernière fois le 1er septembre 2000.

Difficultés
Pas de difficulté notable en l'absence de neige.

Informations générales
Départ : Route de Cap de Long, à l'entrée du vallon d'Estaragne (2079 m), en vallée de Saint Lary.
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige
Carte IGN Top 25 1748 ET "Néouvielle"
Horaire : 2h20 arrets compris.
Dénivellation : 950 m environ, pour une dizaine de kilomètres aller-retour

L'ascension...
Le chemin remonte l'agréable vallon d'Estaragne en direction de la crête des Cintes blanques. On arrive assez vite au pied d'un premier ressaut que l'on passe par la droite, et en haut duquel on parvient en 0h35.
On traverse ensuite vers la droite (Ouest) un petit plateau pour trouver un deuxième ressaut, que le sentier remonte en se rapprochant de la falaise. Nous avons quitté la voiture depuis 1h05 quand nous parvenons en haut.

768 x 491 (126 K)

768 x 491 (121 K)

768 x 509 (164 K)
On effectue ensuite une traversée plus ou moins pentue vers la gauche (Sud), en direction d'une petite barre rocheuse oblique, bien visible. Parvenu à l'aplomb de cette dernière, on remonte vers l'Ouest une pente redressée (éboulis) qui nous amène au pied de la barre. On en franchit tout de suite les 3 ou 4 mètres en s'aidant des mains (1h50).
Au dessus de la barre, la trace repart vers le Sud et parvient, en 2h10 à la crête qui surplombe la vallée de Piau, au pied du sommet. On revient vers le Nord-Ouest pour contourner l'arête et arriver au sommet par une pente d'éboulis (2h20, arrêts compris).

Panorama : En 1993, les nuages et la pluie nous avaient tout juste permis d'apercevoir la station de Piau-Engaly, presqu'à nos pieds 1200 mètres plus bas !
Nous découvrons cette fois les à-pics vertigineux, et le pic de Campbieil à notre droite.


Remarques diverses et conseils éventuels

768 x 554 (127 K)
Le pic d'Estaragne est sans doute l'un des 3000 (sinon LE 3000) les plus rapidement accessibles.
On peut en profiter pour allonger la randonnée et faire un magnifique circuit, en poursuivant jusqu'au pic de Campbieil (3173 m), pour redescendre par le vallon de Cap de Long.

Nous avons aperçu, dès l'approche du premier ressaut et plusieurs fois par la suite, des marmottes et une belette.