La faja de Pelay (~2040m au plus haut)
Randonnée réalisée le 2 novembre 2002
Ce circuit commence par une rude montée de 700 m, avant de parcourir tranquillement le cañon à mi-auteur, sur sa rive gauche (côté droit, vu du parking), pour revenir par le fond.

(-> lire les informations générales sur le cañon d'Ordesa)


Difficultés
Pas de difficulté particulière à signaler, en l'absence de neige
En début de saison, des éboulements ou des névés peuvent rendre dangereux certains passages de la "senda de los cazadores".

Informations générales
Départ : Parking à l'entrée du cañon (~1340 m), en vallée de Torla (Espagne), 8 km après le village.
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige
Carte espagnole Alpina "Ordesa-Vignemale-Mt Perdido"
Horaire : 7 à 8h00 pour le circuit
Dénivellation : 700 m environ

Du parking au belvédère de Calcilarruego - 1h25 - ~2040m.
Au fond du parking commence le large chemin qui remonte le cañon. On le quitte presqu'aussitôt pour tourner à droite (panneau) et traverser un pont, au dessus du rio Arazas, en direction de la senda de los cazadores (le sentier des chasseurs).
Peu après le pont, un nouveau panneau indique qu'il faut suivre tout droit, en direction de la paroi (noter néanmoins le sentier de Pradera, qui part sur la gauche : c'est peut-être par là que vous reviendrez le soir !)

La senda de los cazadores grimpe en lacets serrés et relativements raides (mais faciles) dans la forêt ; des panneaux vous rappellent, de place en place, qu'il serait dangereux de s'écarter du chemin !

Après 1h10 de grimpette forestière, les arbres se font plus clairsemés. Le chemin bifurque ici : on délaisse l'embranchement de droite qui mène à la Punta Acuta, pour tourner à gauche. On peut rencontrer ici, en début de saison, un névé exposé.
On parvient, en 1h25 à un abris en bois et au belvédère de Calcilarruego (environ 2040 m).

Profitez de la vue fabuleuse sur les parois opposées du cañon, et notamment sur le cirque de Cotatuero, juste en face.


1919 x 545 (235 K)

La faja de Pelay et le retour
Le chemin continue derrière l'abri et se dirige, plus ou moins horizontalement sur la faja de Pelay, vers le fond du cañon.
Au fur et à mesure de la progression, on découvre les hauts de Gavarnie par l'échancrure de Cotatuero : après le Casque et la Tour, apparaissent la brèche de Roland, puis la fausse brèche et le Taillon

491 x 768 (115 K)
Après environ 0h45, on passe un minuscule plateau "gazonné" et, 5 minutes plus tard, un petit promontoire herbeux. Les "tres sorores" (Soum de Ramond, Mont Perdu, Cylindre) se découvrent progressivement devant nous.

A l'approche de l'extrêmité du cañon, le chemin entame une courte descente pour rejoindre le fond de la vallée. On se dirige vers la superbe cascade de la cola de caballo pour traverser le torrent sur une passerelle métallique.
(2h00 / 2h15 depuis le belvédère de Calcilarruego)


768 x 491 (118 K)

768 x 491 (198 K)
On entame alors le retour par le chemin, de plus en plus large et fréquenté, qui serpente au fond du cañon.
On passe bientôt près des magnifiques gradas de soaso

1196 x 500 (229 K)

491 x 768 (108 K)
...puis, à peu près à mi-descente, au dessus des impressionantes cascades de l'Estrecho et de la Cueva, que de petits belvédères permettent d'apprécier sous differents angles (du dernier part un raccourcis, sur la gauche du chemin).

768 x 491 (126 K)

481 x 768 (123 K)
Peu après ces dernières cascades, on rencontre une bifurcation, sur la gauche, donnant accès au pont d'Arripas, juste avant la cascade du même nom. Ce pont permet de passer sur la rive opposée du cañon et le sentier de Pradera, un peu moins fréquenté.

Il faut compter 2h30 à 3h00, selon vos arrêts, entre la Cola de caballo et le parking.