Le lac vert - 2001 m
Lac bleu et lac Charles - 2265 m - 2294 m
Le shéma de la randonnée
Randonnée réalisée la dernière fois le 09 Août 2010 pour le lac vert, mi-juillet 2008 pour les lacs bleu et Charles.
On peut parcourir ces lacs en circuits plus ou moins longs, sur une ou deux journées.

Difficultés
Pour le lac vert :
Pas de difficulté particulière en l'absence de neige.

Le chemin progresse un moment à flanc de falaise, passée la cabane de Prat-long, et le passage d'une ravine où descend une cascade est même sécurisé par un cable en acier.
Enneigé, ce passage peut s'avérer dangereux (cable recouvert, pente très raide).

Pour le lac Bleu :
Les remarques au-dessus restent valables, mais il faut y ajouter certains passages en corniche, à flanc de pentes très raides (parfois sécurisés par un cable) et qui peuvent impressionner les randonneurs non habitués.
Ces passages sont dangereux s'ils sont enneigés
Le descente, assez raide, entre le lac Charles et le sentier du lac vert est très peu signalée et hors sentier. A ne pas faire par temps de brouillard ou de pluie.

Informations générales
Départ : Au fond de la vallée du Lis, (1132 m), en vallée de Luchon.
Prendre le pont à gauche, juste avant l'auberge : petit parking tout droit à 30 mètres.
Etape : au Refuge du Maupas, pour le circuit du lac bleu.
Ceci mérite une explication : on pourrait en effet bivouaquer sur la plateforme herbeuse où le chemin du lac Bleu se sépare de celui du Maupas.
Le circuit du lac bleu n'était pas notre but initial, et nous sommes en fait montés jusqu'au refuge du Maupas près duquel nous avons campé, et d'où nous comptions gravir le pic éponyme.
Mais l'interminable orage nocturne et un vent d'une violence inouïe nous ont poussés à modifier notre programme, et nous sommes redescendus le lendemain pour revenir par les lacs bleu et Charles, puis le lac vert
.
Matériel : Pas de matériel particulier en été et en l'absence de neige.
Carte IGN Top 25 1848 OT "Bagnères de Luchon"
Horaire : Circuit du lac vert :
3h00 arrêts compris, du parking au lac
2h15 pour le retour par le gouffre d'Enfer (sans les arrêts, cette fois).

Circuit du lac bleu :
4h30 - 4h45 arrêts compris, du parking au lac Charles

Dénivellation : 900 m environ, pour 14 à 15 km (lac vert)
1250 m environ, pour 16 à 17 km (lac Charles)

Du parking (1132 m) au lac vert (2001 m) - 3h00 arrêts compris
Du petit parking face à l'auberge, de l'autre côté du gave, on poursuit la route sur 50 mètres pour trouver à gauche le chemin des lacs (panneaux).
Les itinéraires sont épisodiquement balisés 40 et 41, dans un petit rond jaune.

768 x 576 (267 K)
Après 0h30 d'une montée soutenue dans une forêt de hêtres et de sapins, on parvient à une portion à peu près horizontale qui débouche 5 minutes après dans la vaste prairie de l'Artigue (1405 m), à l'entrée de laquelle on trouve une bifurcation.

Attention à la descente :
au bas de la prairie, on rentre à nouveau dans la forêt et le chemin fait presque tout de suite une fourche que vous n'aurez peut-être pas remarquée à l'aller.
Il faut prendre la branche horizontale du haut. La branche du bas, trompeuse car descendante, embraye rapidement sur un raccourci pentu qui descend plus près du torrent. Il finit par rejoindre le chemin normal peu avant d'arriver au parking mais, feuillu, pentu et glissant par endroit, il n'épargne pas les articulations déjà éprouvées !


768 x 491 (124 K)

768 x 609 (195 K)
A l'entrée de la prairie, on délaisse donc le sentier du gouffre d'Enfer (qu'on prendra peut-être au retour) pour bifurquer à gauche et remonter la pelouse vers le S.E. On retrouver ensuite un sous-bois plus clairsemé, dans lequel le sentier se fait rapidement plus raide et rocheux. Après 0h55, on aperçoit deux jolies cascades sur notre droite, et une troisième 15 minutes plus tard.
La coume se resserre et on sort bientôt des arbres pour traverser le torrent au niveau de la bifurcation (panneau indicateur) avec la cabane de la coume (~1710 m) - 1h15 au total.

On peut monter au lac Vert en faisant le circuit dans l'autre sens (voir les Conseils & remarques en bas de page), mais pour le moment, nous délaissons la direction du col de Pinata ; on change alors de versant et le sentier repart globalement au N.O., redescend très légèrement pour traverser successivement deux torrents, et parcourir un système de jolis plateaux gazonnés.


768 x 491 (159 K)

768 x 491 (159 K)
On s'approche de la paroi à gauche pour remonter le long d'une faille où descend le torrent, en partie occupée par un névé au printemps. Quelques nouveaux lacets plus débonnaires dans un bois aéré, et l'on déboucher sur une butte d'où l'on redescend de quelques mètres dans la cuvette de la cabane de Prat-Long (visible sur la droite), à l'architecture typique des vieux refuges (1872 m) - 2h05 arrêts compris.

768 x 491 (138 K)

768 x 576 (153 K)
Le sentier traverse la cuvette et gagne le pied de l'interminable falaise où s'alignent les pylônes du téléphérique EDF (désaffecté en 2010). On rencontre, dès les premiers lacets, la bifurcation du lac Vert, dont le chemin file à gauche, à flanc de falaise, délaissant le sentier du refuge du Maupas et du lac bleu.

768 x 576 (262 K)

768 x 576 (148 K)
Commence alors une longue traversée plus ou moins horizontale à flanc de falaise. Le chemin se trouve vite coupé par la ravine d'un torrent, dont le passage est sécurisé par un cable en acier. Nous avons dû une fois, à cause de la neige, rebrousser chemin ici.
On atteint ensuite le lac vert sans autre incident notable (2001 m) - 3h00 arrêts compris.

768 x 576 (137 K)

491 x 768 (138 K)
Voir un peu plus bas pour le retour au parking par le gouffre d'Enfer

Du parking (1132 m) au lac bleu (2265 m) et lac Charles (2294 m) - 4h30 - 4h45 arrêts compris
Le parcours est en partie le même que pour monter au lac vert, et l'on doit rejoindre la cuvette de Prat-Long (1872 m - 2h05 arrêts compris) et poursuivre quelques minutes jusqu'à arriver à la bifurcation lac vert-lac bleu (cf paragraphe précédent).

Les chemins diffèrent à partir de là, et l'on suit maintenant l'itinéraire 41 et les marques bleues et rouges.
Le sentier monte en lacets, une centaine de mètres à gauche de la conduite forcée et des pylônes du téléphérique. 55 minutes (depuis Prat-Long) d'une grimpette assez ingrate nous rapprochent de la conduite pour arriver à un grand bâtiment de l'EDF (2232 m), à l'ombre duquel nous nous accordons une pause.


576 x 768 (192 K)
Le chemin reprend sa montée en lacets toujours à gauche des pylônes. Après une dizaine de minutes, on passe près d'un rocher où l'inscription "Maupas" se détache en rouge. Un peu plus haut, c'est "Refuge 20 min" que l'on voit sur une autre rocher. Quelques minutes encore, et c'est un panneau qui nous indique "Refuge 15 min".

768 x 576 (189 K)
C'est ici qu'on abandonne le chemin du refuge pour bifurquer à gauche vers le lac bleu, sur la sente plus ou moins marquée qui file dans l'herbe vers l'Est (1h20 de Prat long, arrêts compris)
Après un petit replat herbeux, on traverse une pente avant une petite remontée vers un collet dans l'arête de la Tusse de Prat-long (10 minutes de la bifurcation). Le chemin poursuit plus ou moins horizontalement ou en légère descente, traversant des pentes parfois très raides et demande par endroits une certaine prudence. On arrive en 40 minutes (de la bifurcation, arrêts compris) au barrage du lac bleu, sur lequel on passe.

768 x 535 (179 K)

768 x 576 (166 K)
Une fois traversé le barrage, on suit sur le bourrelet herbeux le chemin qui longe la rive du lac (un autre sentier part tout de suite en descente, mais il semble ensuite rejoindre directement le lac vert). Au bout du lac, on descend légèrement pour rejoindre le pied de la falaise, dans laquelle le sentier se faufile et grimpe en lacets, ne présentant aucune difficulté mais requérant là encore une certaine prudence. On atteint ainsi en 20 minutes une petite brèche sur l'arête du pic de Grauès, d'où 5 minutes supplémentaires suffisent à atteindre le lac Charles.

Itinéraire 768 x 576 (112 K)

1024 x 610 (251 K)
Le temps menaçant nous ayant rendus prudents, nous n'avons pas continué le chemin qui poursuivait vers le lac Célinda.
Quelques dizaines de mètres avant d'arriver au lac Charles, des cairns sur la gauche plongent dans la pente herbeuse. Ils sont plutôt rares et nous ne trouvons bientôt plus que des bouts d'un sentier peu marqué pour nous guider.
On commence par se rapprocher de l'arête du pic de Grauès, pour descendre ensuite plus ou moins parallèlement à elle, avant de s'en éloigner en arrivant au sentier du lac vert.
Par temps clair, la descente à vue de cette pente parfois assez raide ne pose pas de problème et ne demande qu'un peu de prudence.
On rejoint le sentier du lac vert en une vingtaine de minutes. On peut, de là, rejoindre le lac vert à l'Ouest, pour revenir par Prat-Long, ou filer à l'opposé pour descendre par le petit lac de Grauès.

768 x 576 (175 K)

Du lac vert au parking, par le gouffre d'Enfer - 2h15 sans les arrêts.
Plutôt que de faire demi-tour, on continue vers l'E.S.E., longeant la rive Nord du lac Vert sans perdre encore d'altitude. Le sentier tire de plus en plus à gauche et on passe le tout petit lac de Grauès, pour descendre au N.E. (à gauche) vers le fond de la coume, où l'on rejoint le sentier venant du col de Pinata (~1945 m) - 0h40 depuis le lac vert, arrêts compris.
20 minutes plus tard, on rejoint la cabane de la coume et le sentier emprunté le matin, que l'on redescend pendant encore 25 minutes, traversant la prairie de l'Artigue, pour arriver à l'orée de la forêt, à la bifurcation du gouffre d'Enfer.

Abandonnant le sentier du matin, on tourne donc sur notre gauche pour entrer dans le bois de Suberlenc, que le chemin traverse à peu près horizontalement pendant environ 15 minutes, avant d'entamer une descente en lacets pour arriver très vite à une bifurcation. C'est là qu'il faut remonter un peu sur la gauche pour arriver au pont qui enjambe le gouffre d'Enfer (~1375 m) - 20 minutes depuis l'Artigue.


576 x 768 (237 K)

491 x 768 (96 K)
On s'arrêtera, en revenant à la bifurcation pour reprendre la descente, au petit promontoire aménagé d'où l'on a une vue frontale impressionnante de la cascade. Le chemin rejoint le fond de la vallée en environ 30 minutes au niveau de la centrale EDF du Portillon, et l'on ira bien sûr admirer la cascade d'Enfer avant de rejoindre le parking.

576 x 768 (215 K)

576 x 768 (250 K)
Si vous refaite une balade au gouffre d'Enfer, profitez-en pour continuer jusqu'au Ru d'Enfer (1576 m - parfois orthographié Rue d'Enfer), en 45 minutes supplémentaires (attention à la bifurcation avec le sentier des mines des Crabioules, juste avant d'y arriver).
Le torrent traverse une vaste cuvette fermée par un impressionnant défilé
.

576 x 768 (199 K)

Remarques diverses et conseils éventuels
Mieux vaut réaliser cette randonnée en été pour éviter que les passages dans les barres rocheuses, au dessus de Prat-Long, ne soient rendus dangeureux par les névés.

Le lac Vert en sens inverse :
Une fois arrivé sous la cabane de la coume, la montée au lac Vert peut naturellement se faire en sens inverse de celui décrit, en suivant le sentier du col de Pinata au lieu de rejoindre Prat-Long. On monte régulièrement dans les grandes pentes herbeuses jusqu'à atteindre le bout du vallon.


576 x 768 (179 K)
On laisse la montée finale vers Pinata pour tourner à droite et changer de versant. Le sentier monte plus irrégulièrement entre les mamelons pour atteindre le laquet de Grauès, puis le lac vert.

576 x 768 (185 K)
Le temps total de montée est équivalent : environ 3h00. On redescendra alors par Prat-long.