Les mines des Crabioules - 1975 m - en circuit par Prat-Long
Le shéma de la randonnée
Randonnée réalisée le 22 août 2017.
J'ai eu l'idée d'essayer ce circuit en voyant, depuis le sommet du Céciré, une trace reliant les abords de la station EDF de Prat-long au Clot des Piches, au fond du cirque des Crabioules (indiquée sur ma vieille carte IGN).
La première tentative, en montant par les mines, a été arrêtée par la pluie et l'orage à peine arrivé aux ruines. Je suis monté par Prat-long pour le second essai, espérant trouver plus facilement la jonction au fond du cirque dans ce sens-là.
En marge du circuit des lacs et du ru d'enfer, on y trouve le plaisir d'une montagne plus sauvage et d'un itinéraire peu fréquenté.

Remarque : un autre itinéraire traverse le cirque des Crabioules dans sa partie supérieure, démarrant au refuge du Maupas pour redescendre sur la cabane de Sarnès.


Difficultés
On les trouve principalement entre Prat-Long et le fond du cirque des Crabioules : la sente est parfois peu évidente, très peu cairnée, et on la perd par moments ; il faut alors naviguer à vue.
Elle traverse par endroit des pentes herbeuses raides où la végétation est parfois piégeuse et glissante.
à éviter absolument par temps de brouillard ou de pluie, et tant que des névés coupent l'itinéraire ; et même alors, mieux vaut attendre que le terrain soit bien sec.
En résumé, je ne la conseillerais qu'aux randonneurs habitués à ce genre de terrain.

Informations générales
Départ : Parking au fond de la vallée du Lys (1132 m).
Matériel : On appréciera d'avoir des bâtons et de bonnes chaussures !
Carte IGN Top 25 1848 OT "Bagnères de Luchon"
Horaire : 2h30 / 2h45 du parking au fond du cirque, selon les arrêts.
1h00 de plus pour rejoindre les mines, et 2h00 enfin pour revenir au parking
Dénivellation : environ 1100 m, pour environ 14 km.

Du parking (1132 m) à Prat-Long (env. 1890 m) - 1h45 pour environ 4,5 km

Rendez-vous ici pour cette partie du topo


de Prat_long (~1890 m) au fond du cirque des Crabioules (clot des piches - ~1870 m) - 0h50 pour 1,5 à 2 km
On entre dans la cuvette de Prat-Long et l'on oblique tout de suite à droite (N.O.) en direction de la cabane, mais on passe quelques mètres en dessous, restant dans le fond du vallon qui se ressère à l'approche, 100 m plus loin, du bâtiment EDF, auquel on ne va pas non plus. On reste légèrement à gauche pour passer sous la conduite forcée, au niveau d'un petit bâtiment cubique.

1024 x 768 (451 K)
On ne voyait pas, sur les photos, où commençait le chemin, mais j'avais repéré, grosso modo, où aller pour essayer de le trouver.
Une fois passé sous la conduite, on descend parmi les arbres clairsemés, dans l'herbe haute et la végétation (semblant de trace) pour gagner une petite cuvette que l'on traverse en obliquant à gauche (S.O.). De l'autre côté, on remonte une pente, herbeuse encore, en direction des arbres et d'un petit rebord plus rocheux, qu'on rejoint et garde à notre gauche. Nous revoilà à l'altitude de la station EDF. Parvenu au pied du rebord, on grimpe encore un peu avant de sortir des quelques arbres (0h15 depuis la conduite). C'est là qu'il faut être vigilant pour repérer le départ du sentier, qui s'engage plus horizontalement dans une vaste pente d'herbe, encombrée par endroit de rhododendrons et de bruyère.

Itinéraire 1024 x 653 (391 K)
La trace est rarement évidente et on la perd parfois, mais jamais pour longtemps. Il faut se montrer vigilant et attentif durant cette traversée : la pente est parfois bien raide.
35 minutes après avoir quitté Prat-Long, on débouche au dessus d'une vaste cuvette (un cairn !) où j'ai surpris des cerfs.

1024 x 768 (383 K)

1024 x 768 (471 K)
On y descend pour passer d'abord le lit rocailleux d'un torrent, puis on la traverse, toujours en descendant (autre cairn !), et la piste se perd. On continue néanmoins dans la même direction, en se rapprochant du bord de la pente, pour retrouver une sente qui tire à gauche en remontant légèrement pour sortir de la cuvette. On aperçoit alors, en contrebas, la belle cascade qui concentre les eaux du cirque, dont on découvre le fond.

576 x 768 (243 K)
Le sentier commence alors à descendre vers le fond du cirque, ou Clot des Piches (~1870 m), que l'on atteint en 0h50 depuis Prat-Long.
Un cairn nous amène au premier torrent, à un endroit où il est plus facile à traverser. On perd un peu la trace de l'autre côté, mais en suivant tout droit (vers l'O.), on arrive pour traverser le second torrent à un endroit également facile.

Itinéraire 2500 x 295 (396 K)

Du fond du cirque des Crabioules (env. 1870 m) aux mines (1975 m)- 1h00 petits arrêts compris
Passé le second torrent, la trace tire un peu au N.O. et remonte la pente d'herbe. On traverse les lits de ruisseaux (à sec à ce moment) avant de monter tout droit (raide !) sur un petit bourrelet herbeux que borde à droite le lit rocailleux d'un torrent. On remarque au dessus de nous, légèrement à droite, un petit ressaut rocheux vers lequel on monte. Parvenu à proximité, la sente oblique à droite et se fait moins rude, passe sous le petit ressaut et continue à monter en écharpe au N.O.
Au bout de cette traversée, un choix se propose : une trace continue dans le même sens (Nord) remonte sur quelques mètres et redescend d'autant pour traverser le haut d'un petit couloir peu engageant. Craignant d'autre part de rejoindre le sentier des mines trop bas, je délaisse cette option, et reprends à gauche (Ouest) la sente montante qui s'engage dans un vallon étroit, tout en longueur, bordé à droite par un haut bourrelet herbeux.

Itinéraire 1024 x 768 (477 K)

Itinéraire 1024 x 768 (543 K)
Je me doute que je monte vers la cabane de Sarnès, beaucoup trop haute (~2235), mais décide d'attendre que le bourrelet s'abaisse pour sortir sur la droite, ce qui ne se produit qu'à la fin du vallon (encadrée par 2 cairns), et m'a déjà emmené trop haut.! Je découvre la cabane de Sarnès, une bonne centaine de mètres en contrehaut.
J'oblique immédiatement à droite (N., puis N.E.), pour revenir vers les mines en suivant des sentes descendantes dans une large pente herbeuse sans difficulté. Il arrive qu'elles se perdent et je progresse à l'estime en direction d'une trace plus marquée que j'aperçois plus bas et finis par rejoindre ; elle me conduit rapidement aux premières ruines.

1024 x 768 (309 K)
De là, il n'y a plus que quelques minutes aux mines, près desquelles on pourrait passer sans les voir. Seules quelques petites excavations se remarquent, parfois à l'écart du chemin, sous des rochers, dans l'herbe et les éboulis. Un lacet de plus nous amène aux ruines d'un dernier bâtiment, adossé au rocher.

1024 x 768 (307 K)

1024 x 768 (365 K)

1024 x 768 (407 K)

Des mines (1975 m) au parking du Lys (1132 m) 1h30 / 1h45 pour 5,5 km.
Des ruines, le chemin bien marqué descend dans l'herbe haute en décrivant des lacets sans difficulté, puis entame une longue traversée à flanc en contrehaut du Ru d'enfer, dont on aperçoit la saignée étroite sur la droite.

576 x 768 (215 K)
On traverse, après environ 10 minutes, une large coulée d'éboulis puis, quelques minutes plus loin, un torrent. 10 minutes de plus, et l'on atteint les premiers arbres, au niveau d'un petit raidillon terreux. Le sentier, parfois envahi par les herbes, descend ensuite dans une forêt encore clairsemée, d'où l'on découvre en contrebas l'entrée de la gorge du Ru d'enfer, dont on rejoint le chemin, bien plus fréquenté, en 45 minutes environ (depuis les ruines).

Remarque : au lieu de suivre, à gauche, le chemin qui revient sur le Lys, on peut tourner à droite et descendre en quelques minutes d'une cinquantaine de mètres pour aller visiter le Ru d'enfer (parfois noté "rue", notamment sur la carte IGN)


576 x 768 (166 K)

576 x 768 (199 K)
Il ne reste plus qu'à le suivre tranquillement pour regagner la route de la centrale EDF du Lys en une petite heure

En sens inverse :
Il faut compter 2h05 de montée (on atteint la bifurcation Ru d'enfer-Mines en 1h10). Temps auquel vous ajouterez, si vous n'êtes jamais passé par là, les arrêts aux belvédères qui offrent des vues époustoufflantes sur le gouffre d'enfer et les cascades.