Port du Marcadau - 2541 m
pointe Nord de la Muga - 2676 m
Randonnée réalisée pour la dernière fois le 3 septembre 2001

Cette randonnée peut fournir l'occasion, aux randonneurs plus expérimentés, de réaliser un petit circuit, en partie hors sentier, pour revenir par le chemin du col de la Fache.


Difficultés
Aucune, en été, si on se limite au Port du Marcadau.

L'ascension de la Muga N. oppose quelques mètres d'une pente herbeuse assez raide

Partie hors sentier (donc à éviter par temps de brouillard) dans des éboulis parfois instables, si l'on veut revenir par le sentier de la Fache.

Informations générales
Départ : Parking du Pont d'Espagne (1459 m), en vallée de Cauterets
tarif 2012 : 5,5€ pour 1 à 12h, 8€ au delà (le tarif pour 1h semble avoir disparu... voir sur le site de Cauterets pour tous les détails).
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige
Cartes IGN Top 25 1647 OT "Vignemale"
Horaire : 4h00 / 4h15 jusqu'au port, 20 minutes de plus pour le pic.
Compter 9 à 10 heures, selon les pauses, pour la totalité du parcours.
Dénivellation : Environ 1300 m au total, pour 24 km

Du Pont d'espagne au refuge Wallon (1865 m) - 7,5 km - 2h15
Cliquez ici pour cette partie du trajet...

Du refuge Wallon au Port du Marcadau (2541 m)- 1h35
On descend le long du gave, en face du refuge, pour trouver un petit groupe de pins et une passerelle enjambant un joli trou d'eau.
Le chemin oblique immédiatement au S.O. pour contourner la base du pic de l'Affront et revient très vite au S. en entrant dans le pla de Loubosso.
On trouve, après 15 minutes, deux passerelles juste après lesquelles le chemin se scinde en deux : à l'Ouest, sur les flancs de l'Arraillous, grimpent les lacets du sentier de la Fache (par où nous reviendrons), tandis que notre chemin continue vers le S.O., au fond du pla de Loubosso, en direction des hautes parois de la Muga.

768 x 576 (164 K)
On passe presque aussitôt un gué puis, à 25 minutes du refuge, une dernière passerelle. On atteint le fond du pla en 0h30.
On aborde alors les lacets qui, sous la Muga, commencent par grimper dans l'herbe avant de trouver les éboulis. On traverse plusieurs fois le torrent du port du Marcadau et l'on finit par se diriger vers l'O. pour contourner la Muga, avant de revenir progressivement au Sud.

Après 1h10, le paysage se fait plus tourmenté et n'est plus qu'un chaos d'éboulis bruns.
5 minutes et quelques petits lacets plus tard, on remarque une bifurcation et une trace s'engageant vers l'O. dans un petit vallon d'herbe et d'éboulis : nous la prendrons au retour.
Pour l'heure, nous continuons au Sud pour franchir une barre qui nous cache l'échancrure du port (c'est elle, en fait, que l'on voit du refuge, et non le port lui-même), que nous atteignons en 1h35 depuis le refuge, soit 4h05 au total, arrêts compris.


L'ascension de la pointe Nord de la Muga - 20 minutes
La Muga étend sa crête à l'Est du port du Marcadau, dominé par la pointe Nord. La pyramide du sommet le plus élevé (2721 m) est visible un peu plus à l'Est, près du Péterneille.

Cette ascension rapide permet d'élargir considérablement le panorama assez restreint du port du Marcadau.

On gagne le côté Est du port pour s'élever immédiatement au N.E. en suivant une trace plus ou moins bien marquée, d'abord dans la terre et les éboulis, en serpentant près de l'arête.
A mi-chemin du sommet, la trace se perd un peu et l'on grimpe directement dans la pente herbeuse, qui se fait assez raide et demande un minimum d'attention.
On atteint le beau cairn sommital en une vingtaine de minutes.

Le panorama est superbe sur les lacs espagnols de Bachimaña au Sud, le Péterneille et le Vignemale à l'Est, le Marcadau au Nord et la Fache à l'Ouest.


768 x 521 (150 K)

768 x 521 (151 K)

768 x 475 (147 K)

768 x 475 (134 K)
On reviendra au port par le même chemin.

Du port du Marcadau au chemin de la Fache - 0h50
On reprend le sentier emprunté à la montée pour retrouver, après 15 minutes de descente, la bifurcation remarquée à l'aller.
On quitte alors le sentier principal pour suivre la trace et les cairns qui, vers l'Ouest, remontent un minuscule vallon.
On avance en se fiant aux cairns, plus ou moins horizontalement en direction du col de la Fache, plus haut que nous et bien visible à l'Ouest.
On passe à côté du minuscule et solitaire lac du Falisse (2403 m), qu'on laisse à notre gauche pour suivre une croupe herbeuse irrégulière qui mène à un col miniature, visible légèrement sur le côté gauche.
L'un des lacs de la Fache (2332 m), très encaissé, apparaît en contrebas à notre droite

Passé ce "col", la trace descend de quelques mètres, toujours en s'approchant du col de la Fache, pour remonter un peu dans un petit cirque d'éboulis bruns.
Les cairns nous font obliquer progressivement vers la droite (Nord), pour traverser le haut du vallon occupé par le lac de la Fache, en direction du sentier, bien visible en face de nous.


768 x 521 (141 K)
Les cairns se font discrets et l'on doit traverser à vue l'axe du vallon pour rejoindre le sentier, en se méfiant des éboulis souvent fuyants.
On comprends maintenant pourquoi je déconseille cette variante par temps de brouillard !

On prend pied sur le sentier de la Fache 0h50 après avoir quitté le port.


Retour au Pont d'Espagne - 3h15
Délaissant le col de la Fache, à l'Ouest, on se dirige à l'Est, puis progressivement E.N.E., sur le chemin bien tracé et assez fréquenté qui rejoint le refuge Wallon.

Le sentier reste d'abord assez horizontal, en passant à gauche du plus haut des lacs de la Fache (qu'on ne voit pas), puis oblique au N.E. pour se précipiter dans un étroit ravin assez pentu où le gave nous accompagne (névé en début de saison).
Nous traversons le torrent vers la droite et la descente se poursuit en louvoyant entre les ressauts herbeux et rocheux.
Un petit lac rond et encaissé (2291 m) apparaît bientôt à notre gauche ; le chemin descend pour en traverser le déversoir, et l'on aborde, quelques minutes après, la large pente où le chemin, très pierreux et pas des plus agréables, descend en lacets vers le pla de Loubosso, d'où nous rejoignons le refuge en 15 minutes (2h00 depuis le port du Marcadau).

Une pause est la bienvenue avant de reprendre le chemin très fréquenté qui revient au pont d'Espagne, que l'on atteint 1h45 après avoir quitté le refuge.