Lac du Pourtet - 2420 m
Le circuit des lacs
Le shéma de la randonnée
Randonnée réalisée plusieurs fois, dont la dernière le 27 août 2007, et le 11 juillet 2014 pour le Pourtet seul
Elle permet de parcourir le circuit des lacs, qui part au fond du plateau de Cayan pour revenir par le refuge du Marcadau, et permet de visiter, outre le lac du Pourtet, les deux lacs de l'Embarrat et le lac Nère.

Difficultés
Pas de difficulté en l'absence de neige.
En début de saison, des névés peuvent rendre délicats les passages en corniche au dessus des lacs Nère et du Pourtet.

Informations générales
Départ : Parking du Pont d'Espagne (1459 m), en vallée de Cauterets
tarif 2012 : 5,5€ pour 1 à 12h, 8€ au delà (le tarif pour 1h semble avoir disparu... voir sur le site de Cauterets pour tous les détails).
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige
Carte IGN Top 25 1647 OT "Vignemale"
Horaire : 3h15 du parking au lac du Pourtet
3h15 pour le retour par le refuge Wallon.
Dénivellation : Environ 1000 m pour 20 km de distance (14 km si l'on s'en tient au Pourtet).

Du Pont d'Espagne au lac du Pourtet (2420 m) - 3h05 - environ 8,5 km
Du Pont d'Espagne, on rejoint le plateau de Cayan (3,5 km - 0h50), au fond duquel débute le sentier qui mène aux Lacs de l'embarrat
(si l'on arrive par la piste, côté gauche du plateau, tourner à droite au fond et traverser la passerelle)
On commence par une montée assez rude en forêt, sur un sentier autrefois balisé par le Parc National (on trouve, par endroits, des marques blancrougeblanc très effacées). Le chemin s'aplanit au sortir de la forêt, en arrivant à un petit promontoire qui domine Cayan (1h20, jolie vue).
Après 1h50 : entrée d'un petit cirque, au pied des aiguilles de Castet-Abarca.

On remarque ici, après un sorbier, les restes carrés d'un abris (sur la gauche) en face duquel (à droite, au Nord), montant dans la pierraille, des cairns et une trace montent au col de la Haugade et, au delà, au lac d'Ilhéou
Il n'est pas rare de rencontrer des isards dans ces parages


768 x 576 (115 K)
Le chemin décrit un arc de cercle au fond du cirque pour le surmonter côté opposé (au Sud), avant de repartir à l'Ouest entre les rochers. On parvient en 2h05 (arrêts compris) au premier lac de l'Embarrat (2078 m).
Le sentier s'élève sur la droite du lac, et 10 minutes suffisent à atteindre le lac supérieur de l'Embarrat (2139 m).

492 x 327 (96 K)

1024 x 781 (482 K)

1200 x 686 (477 K)

930 x 550 (147 K)

1200 x 619 (446 K)
Le chemin se fait ensuite plus régulier et monte en larges lacets (on croise, filant à droite, une nouvelle bifurcation vers la Haugade) vers un petit défilé en haut duquel dorment deux laquets (2307 m, 2h45), à l'aplomb du déversoir qui retient les eaux du lac du Pourtet

576 x 768 (170 K)

1073 x 586 (349 K)
On passe les laquets par la droite, dans un terrain encombré de gros blocs, puis de nouveaux lacets nous ramènent sous déversoir du lac du Pourtet pour en taverser la petite cascade et déboucher au lac (3h05, arrêts compris)

768 x 576 (182 K)

1204 x 450 (220 K)

2000 x 560 (329 K)

1600 x 496 (378 K)

Du lac du Pourtet au refuge Wallon (1865 m) - 1h15 - environ 4 km
Du déversoir du lac, on part en direction du Sud pour franchir immédiatement un petit passage en corniche (que l'on peut contourner, si mes souvenirs ne me trahissent pas, lorsqu'il est enneigé).
A l'extrémité Sud du lac s'amorce une descente facile, mais parfois fastidieuse, sur un chemin très caillouteux et désagréable. On parvient, en une quinzaine de minutes au lac Nère (2309 m), cheminant une vingtaine de mètre en contre-haut (certains passages demandent un peu de prudence s'ils sont enneigés)

1012 x 450 (179 K)
Le chemin poursuit sa descente et s'aplanit sur le petit plateau de Pé-det-malh (2053 m) où l'on rattrape, venant de la droite, le sentier des lacs de Cambalès (0h55 depuis le Pourtet).
On s'oriente alors plus franchement vers le S-E pour entrer dans un bois très clairsemé de pins à crochets d'un âge vénérable (et quel parfum !). Le chemin se subdivise en une multitude de "raccourcis" équivalents pour atteindre finalement le refuge Wallon (ou refuge du Marcadau) - 1865 m - 1h20, arrêts compris depuis le déversoir du lac du Pourtet.

Accordons à nos articulations, très sollicitées, la pause qu'elles méritent, car il nous faudra encore 1h45 pour parcourir les 7,5 km qui nous séparent du parking du Pont d'Espagne (Cliquez ici pour cette partie du trajet...)


Le circuit en sens inverse...
Du Pont d'Espagne, on commence cette fois par rejoindre le refuge Wallon (Cliquez ici pour cette partie du trajet...)

Passer devant la terrasse du refuge (sans descendre au bord du gave) et monter à l'Ouest, sous les premiers arbres de la forêt qui tapisse le flanc de la Cardinquère.
Le chemin, qui semble hésiter (en raison du trop grand nombre de raccourcis aux abords du refuge), est le même que celui qui monte aux lacs du Cambalès.

Il mène, en 25 minutes, au plateau de Pé det Malh (2053 m), où il bifurque : nous prenons la branche de droite (celle de gauche traverse le ruisseau pour aller au Cambalès), qui traverse des replats herbeux avant de monter en lacets pour rejoindre un petit cirque, au fond duquel de nouveaux lacets pierreux nous amènent au déversoir du lac Nère (2309 m, 1h05 depuis le refuge, arrêts compris).

On s'élève à droite du lac pour en gagner l'extrêmité N., par un chemin horizontal en corniche (qui peut-être barré par des névés délicats en tout début de saison), puis on gravit les lacets aboutissant à une plateforme d'éboulis dominant le lac. On la traverse en direction du N. pour arriver bientôt au premier déversoir du lac du Pourtet (2420 m, 1h40 depuis le refuge, arrêts compris, 4h00 depuis le Pont d'Espagne).
On gagne l'autre déversoir, au dessus des lacs de l'Embarrat, en 5 petites minutes. Le chemin passe alors en corniche au dessus du lac et peut-être coupé par un névé délicat en début de saison.

Descente par les lacs de l'Embarrat :
Il faut environ 1h45 pour rejoindre le plateau de Cayan (voir au-dessus), puis 0h45 / 0h50 de plus pour revenir au parking du Pont d'Espagne.