Le refuge Wallon - 1865 m
Randonnée réalisée de très très nombreuses fois, dont la dernière le 11 août 2011

Innombrables sont les randonnées qui parcourent le Marcadau et passent par le refuge Wallon. Vous aurez donc certainement plusieurs fois l'occasion de parcourir ce chemin lors d'un séjour à Cauterets !.
La montée au refuge est, en elle-même, une randonnée facile à faire en famille.

Le refuge a été baptisé du nom du pyréneiste Edouard Wallon (1821-1895), qui contribua à cartographier les Pyrénées occidentales.
Il a été longtemps tenu par la famille Pantet (peut-être est-ce toujours le cas ?) et l'un des pics du Marcadau, entre l'Araillous et la Petits Fache, porte d'ailleurs le nom de Ruben Pantet.

A une centaine de mètres du refuge s'élève la petite chapelle du Marcadau, dont on doit l'édification à l'abbé Pragnères (décédé en 1965, me semble-t-il), autre figure pyrénéenne, à qui l'on doit également le pélerinage annuel à la Grande Fache, à l'occasion duquel est célébrée une messe à la mémoire des disparus en montagne.


Difficultés
Randonnée très facile.

Informations générales
Départ : Parking du Pont d'Espagne (1459 m), en vallée de Cauterets
tarif 2012 : 5,5€ pour 1 à 12h, 8€ au delà (le tarif pour 1h semble avoir disparu... voir sur le site de Cauterets pour tous les détails).
Matériel : Pas d'équipement particulier en été
Carte IGN Top 25 1647 OT "Vignemale"
Horaire : 2h15 du parking au refuge.
Dénivellation : Environ 450 m, pour 7,5 km (aller) environ

Du Pont d'espagne au plateau de Cayan - 3,5 km - 0h50/0h55
Du parking du pont d'Espagne (1450 m), passer sous l'arche du bâtiment des télécabines (inutile de les prendre, elles ne font gagner que cinq minutes...) et suivre la route (fermée aux voitures) ou le sentier (point de vue intéressant sur les gorges qu'enjambe le pont) pour rejoindre l'auberge (1496 m)

399 x 768 (114 K)

576 x 768 (126 K)
On poursuit vers le plateau du Clot (1522m - 0h15). Il a retrouvé son cachet depuis que l'ancien parking a fait place à une vaste pelouse.
Au chalet-refuge, une alternative se présente :
  • Traverser le passerelle à gauche et suivre l'ancienne route.
  • Monter à droite dans la pelouse, sous le téléski-école pour prendre le chemin.
Les deux options sont équivalentes, mais on aura de grandes chances, le matin, de voir des isards sur les pentes au dessus du chemin, parfois même dès la première coume après le chalet.
On arrive ainsi au plateau de Cayan (1610 m), merveilleux dans le silence et la lumière du petit jour.

509 x 768 (110 K)

576 x 768 (320 K)

509 x 768 (107 K)

768 x 576 (155 K)

768 x 515 (160 K)

768 x 500 (160 K)
La route se transforme alors en un large chemin de cailloux pour rejoindre le fond du plateau, où débute le sentier du refuge Wallon. Le chemin mène également, par l'autre rive, au fond du plateau, où il faut alors délaisser l'itinéraire des lacs d'Embarrat pour emprunter le pont, à gauche, et rejoindre le départ du sentier du Wallon.

768 x 630 (97 K)

Du plateau de Cayan (1610 m) au refuge Wallon (1865 m) - 1h10 - 4 km
On emprunte ensuite le chemin du refuge Wallon, très large à son début (aménagé pour les skieurs de fond). On peut choisir aussi, à droite à l'entrée de la forêt, avant la première passerelle, l'ancien chemin qui rejoint la piste plus haut en 5 à 10 minutes. Après une demi-heure d'un très agréable sentier forestier, on atteint le superbe plateau d'Estalonqué (1717 m), petit écrin de verdure.

768 x 491 (131 K)

768 x 491 (142 K)
Au fond du plateau, le sentier décrit un lacet à droite pour s'élèver, et poursuit dans une forêt plus clairsemée. Une dizaine de minutes plus tard, on croise un petit ruisseau venant de la droite et le chemin passe sur quelques rochers polis, avant de redescendre légèrement. Sur la droite dans l'ombre, un filet d'eau s'étale sur un rocher moussu : c'est la fontaine des Espagnols (petit panneau jaune - 1780 m). Puis le chemin remonte pour passer sur la droite d'un nouveau petit plateau. Après environ 1h00 (depuis Cayan), la forêt s'éclaircit nettement, entre le contrefort boisé de la Cardinquère et un vaste plateau herbeux à gauche. Un panneau signale bientôt la bifurcation du chemin d'Aratille (~1820m)

768 x 491 (163 K)

768 x 576 (125 K)

491 x 768 (132 K)
A partir de là, le chemin qui tourne progressivement à droite (Est) pour rejoindre facilement, en 10 minutes, le refuge Wallon et le site enchanteur du pla de la Gole (1865 m - 2h15) .

768 x 576 (148 K)

576 x 768 (157 K)

A la descente... 1h45
On rejoint le plateau d'estalonqué en environ 0h35, et le fond du plateau de Cayan en 1h00.
De là, 45 à 50 minutes nous ramènent au parking.