Le Spijeoles - 3065 m
Le shéma de la randonnée
Randonnée réalisée le 28 septembre 2008 sur 2 jours, par la voie normale
Le vent et le mauvais temps nous avaient arrêtés au Signal des mineurs, fin juin de l'année précédente.

Difficultés
Itinéraire de haute montagne, à ne pas faire par temps de brouillards, car on pourrait s'y perdre facilement.
A l'approche du sommet, une cheminée présente à sa sortie un pas un peu délicat (PD), surtout à la descente, mais on peut l'éviter par un passage plus facile sur la gauche.
Les dernières minutes avant le sommet se font par une escalade facile.

Informations générales
Départ : Parking des Granges d'Astau (1169 m), en vallée d'Oô (Luchon).
Etape : Lac Saussat (1921 m), ou refuge d'Espingo (1950 m)
Matériel : Pas de matériel particulier en l'absence de neige.
Carte IGN Top 25 1848 OT "Luchon"
Horaire : 2h30 pour le refuge d'Espingo, 15 minutes de plus pour le lac Saussat
3h15 du lac au sommet.
Dénivellation : 800 m environ du parking au lac Saussat.
1150 m du lac au sommet

Des granges d'Astau (1169 m) au lac Saussat (1921 m) - 2h45 arrêts compris
Des granges, un chemin large et facile, portant le balisage rougeblanc du GR 10, part au Sud et mène au barrage du lac d'Oô (1504 m) en 1h05.
Inutile de traverser le déversoir sous le barrage pour monter à l'auberge : le chemin reste à gauche.

1024 x 480 (158 K)
On s'élève progressivement au dessus de la rive du lac jusqu'à rencontrer une série de lacets, d'abord dans la forêt puis dans la pente herbeuse. On repart en traversée et le chemin se redresse en s'engageant dans un petit défilé. A l'approche du col d'Espingo, on délaisse le GR 10 qui part sur la gauche vers la hourquette des Hounts-secs, et l'on remonte le défilé jusqu'au col d'Espingo (1967 m) - 1h15, depuis le lac d'Oô. Cela fait, arrêts compris, 2h30 que nous sommes partis des granges.

1224 x 400 (206 K)

768 x 576 (178 K)
Le refuge apparaît sur la droite, dominant le lac d'Espingo, mais nous n'y passerons pas. On redescend directement au Sud vers le lac Saussat, que l'on aperçoit en contrebas devant nous. On en traverse le déversoir sur une passerelle métallique et le chemin continue sur la droite du lac. Parvenu au niveau du grand plateau à son extrêmité Sud (15 minutes, depuis le col d'Espingo), on descend sur la gauche pour trouver sans problème un endroit où planter la tente (voir les Conseils & remarques, en bas de page à ce sujet).

768 x 630 (89 K)

Du lac Saussat (1921 m) au Spijeoles (3065 m) - 3h15 arrêts compris
On retourne sur le chemin qui court sur la droite du lac (donc sa rive gauche), et on le suit plein Sud, restant à droite du torrent. Il se dirige vers la falaise qui ferme le cirque d'Espingo et arrive, après 25 minutes de marche, à l'entrée de la coume de l'Abesque (2039 m), petit plateau marécageux, où un laquet se niche au pied de la paroi.

Itinéraire 768 x 576 (167 K)

576 x 768 (186 K)

576 x 768 (143 K)
Une passarelle traverse ici le torrent vers la gauche : c'est le chemin qui monte au refuge du Portillon. Pour notre part, nous quittons le sentier une trentaine de mètres avant la passerelle, à l'endroit où quelques petits cairns encadrent une sente qui s'élève à notre droite, dans la pente herbeuse. Bien marquée, elle monte en tirant légèrement à gauche jusqu'à buter sur le ressaut rocheux, qu'elle franchit en se faufilant dans le couloir le plus facile (court passage rocheux souvent humide et un peu glissant dans le bas)

On débouche en haut du ressaut (environ 2300 m) en 1h00 (depuis le lac Saussat). La sente poursuit vers la gauche en reprenant la direction du Sud et reste assez près du bord du ressaut, dans l'herbe et les rochers, pour éviter au mieux les éboulis qui tapissent la pente à droite, au pied de l'arête N.E. du Spijeoles. Elle se fait moins marquée (mais toujours cairnée) et se redresse en abordant la montée vers le large col horizontal du signal des mineurs.
Les cairns mènent légèrement vers la gauche, là encore pour éviter un cône d'éboulis plus petits sur la droite (certains cairns, cependant, montent plus directement dans les éboulis, chemin plus raide que nous avions suivi l'année précédente, la neige du début de saison facilitant la montée). On louvoie, parfois laborieusement, dans un terrain composite assez chaotique de ressauts rocheux, d'herbe, et de gros blocs. A l'approche du col, on peut revenir sur la droite pour se rapprocher de la base du pic et l'on débouche en haut de la large barre en 2h20 (arrêts compris - environ 2740 m).

Remarque : En ce froid début de matinée, la gelée rendait herbe et rochers glissants au dessus de 2400 m, ce qui a rendu ma progession plus prudente.


1024 x 455 (157 K)

768 x 576 (191 K)

1024 x 401 (174 K)
On avance maintenant vers l'Ouest. Devant nous à gauche, le pic Gourdon (3034 m). Nous dominant à droite, les parois du Spijeoles. Entre les deux, une arête coupée par un brèche profonde (2920 m), d'où descend un large couloir au pied duquel dort un laquet. Mais il ne faut pas y descendre : l'itinéraire passe plus haut à droite.

Itinéraire 768 x 576 (187 K)
Du col, les cairns nous invitent à gravir directement le flanc du Spijeoles en contrehaut du couloir et assez loin des parois du pic, profitant de l'herbe et des rochers, et évitant autant que possible les éboulis de droite. Vers 2850 m (presque à l'altitude de la Tusse de Montarqué, large sommet applati, derrière nous), les cairns abandonnent la direction de la brèche et tournent plein Nord, où une sente remonte dans les éboulis, qu'on ne peut plus éviter, en direction d'une petite barre rocheuse, et plus particulièrement de l'ouverture bien visible qui l'entaille.

768 x 576 (226 K)
La sente devient petit couloir, qui se termine en cheminée.
Voilà les deux ou trois pas qui peuvent éventuellement poser problème aux randonneurs non habitués. Ca passe sans trop de mal à la montée (c'est ce que j'ai fait), mais c'est un peu plus déroutant à la descente.
Il y a heureusement une solution plus facile : avant de s'engager dans la cheminée, on remarque à gauche un passage rocheux où l'on peut s'élever sans aucun problème, et qui se redescend tout aussi facilement.

1158 x 500 (348 K)
Une fois surmontée cette barre, la trace repart dans les cailloutis vers une sorte de col, juste à droite des rochers du sommet (10 minutes de la cheminée).

1024 x 469 (245 K)
De là, une escalade facile nous conduit au sommet en 10 minutes supplémentaires. Ne vous engagez pas dans le couloir le plus à droite, mais montez plus à gauche, en écharpe vers l'est, et repérez où vous débouchez en arrivant au sommet : ça vous évitera de chercher à la descente !

1532 x 450 (245 K)

1024 x 500 (122 K)

768 x 576 (189 K)

Remarques diverses et conseils éventuels
Attention : le camping est interdit aux abords d'Espingo en période de pacage.
Passé le lac Saussat, il y a aussi possibilité de camper 25 minutes plus loin, sur le replat de la coume de l'Abesque

Par ailleurs, le refuge d'Espingo était complètement fermé en cette fin septembre 2008 pour cause de travaux, et je ne sais pas quand il rouvrira.